L'ESPAGNE
TAILLÉE SUR MESURE
FR
bailarina flamenco mosquée-cathedrale cordoue tapas espagnoles lynx ibérique voyageurs en espagne

Accueil > Histoire > Histoire d’Espagne

Histoire d’Espagne
Par Emmanuelle Poiret

A chaque pays son histoire. Invasions, guerres de pouvoirs et de religions, conquêtes, l’Espagne a connu elle aussi ses périodes successives de gloire et de crises. Un éternel recommencement qui s’étale sur la frise du temps.

La Préhistoire

Si les fouilles archéologiques ont permis de témoigner d’une présence humaine sur le sol ibérique dès l’ère paléolithique inférieure, les Ibères appartenant à la civilisation néolithique seraient les premiers habitants désignés par un nom. Entre le IIIème et le Ier millénaire avant Jésus-Christ, le commerce fait son apparition. De nombreux progrès techniques permettent le travail de la céramique, du cuivre et du bronze ainsi que le développement de l’agriculture. L’arrivée des Phéniciens et des Grecs en Andalousie vers la fin du IIème millénaire fera de cette région du sud de l’Espagne le comptoir de la Méditerranée.

La domination romaine

Carthage, pour compenser les pertes subies contre Rome lors de la première Guerre Punique (264-240 avant Jésus-Christ), entreprend la conquête de l’Espagne. La péninsule devient alors le terrain des règlements de comptes entre Carthaginois et Romains. Ces derniers finissent par contrôler les terres espagnoles de Carthage en 202 av. J.-C. Les quatre siècles de domination romaine qui s’ensuivent sont marqués par la paix, la prospérité, le développement de villes comme Tarraco (Tarragone), Hispalis (Séville), Corduba (Cordoue). Au IIe siècle, le christianisme fait également son apparition.

Les invasions Barbares

En 409, l’Espagne traverse une longue période marquée par nombre d’invasions barbares. Alors que les Vandales prennent le contrôle de la Bétique (l’actuelle Andalousie) ainsi que les Baléares, les Alains occupent la Lusitanie et finissent par fusionner avec les Vandales et les Suèves qui dominent la Galice. Les Wisigoths, quant à eux, règnent sur l’Espagne pendant deux siècles avec Tolède pour capitale.

L’époque Al-andalus

Alors qu’en 711 l’empire Wisigoth prend fin, l’Andalousie voit arriver par le détroit de Djabal Tariq (l’actuel Gibraltar) les troupes arabo-berbères menées par Tariq ibn Ziyad. En 756, Abd al-Rahman 1er, prince de la dynastie omeyyade de Damas, trouve refuge en Espagne et fonde l’Emirat Indépendant de Cordoue jusqu’en 1031. L’Andalousie profite pleinement de l’élan culturel et artistique musulman. En 785 est érigée la grande mosquée de Cordoue, centre religieux mais aussi grand foyer intellectuel et artistique.

La Reconquête et l’âge d’or

L’époque musulmane prend fin en 1492, lorsque Isabelle de Castille et Ferdinand II d’Aragon conquièrent le royaume de Grenade, mettant ainsi un terme à la Reconquête commencée en 722 . Avec l’Espagne chrétienne composée des royaumes de León et Castille, de la Navarre et de l’Aragon avec le Comté de Barcelone, s’enclenche la sombre histoire de l’inquisition dont les principales victimes seront les hérétiques, les Juifs ainsi que les Musulmans. Au règne d’Isabelle de Castille correspondent les prémices de l’ère coloniale. Elle appuie notamment Christophe Colomb lorsqu’il aborde l’Ile de Guanahaní (San Salvador). Sous le règne de Charles Quint (1516-1556) se constitue l’empire espagnol des "Indes" et se met réellement en place la conquête de l’or.

L’affaiblissement de l’empire hispanique

Philippe II, souverain des Pays-Bas et de la Sicile, reçoit en 1561 les couronnes de Castille et d’Aragon et se lance dans une lutte contre le protestantisme qui se soldera par un échec et affaiblira le royaume espagnol. En 1580, l’Espagne entre à nouveau dans une phase de récession. Le déclin économique se traduit par une diminution de l’activité économique et un lourd déficit des finances publiques. La misère s’installe dans les villes, les Espagnols prennent la fuite vers les Amériques et les épidémies se multiplient.

La guerre de Succession

Philippe V, petit-fils de Louis XIV, accède à la couronne espagnole. Son règne sera marqué par la Guerre de Succession d’Espagne (1701-1713) et par une politique intérieure centralisatrice.
Le XVIIIe siècle sera une période de redressement économique et de croissance démographique. L’Espagne passe de 7 à 10 millions d’habitants. Barcelone devient la deuxième ville la plus importante après Madrid et ce, grâce à son activité portuaire. Au Mexique, le redémarrage de l’activité minière, la découverte de nouveaux gisements, l’essor du commerce et de la production de produits tropicaux (sucre, cacao, tabac...) profitent à l’Espagne. L’économie se modernise au travers principalement de son agriculture qui, face à une population grandissante, doit répondre à une demande de plus en plus élevée

La guerre des Français

En soutien à Louis XVI, Charles IV déclare la guerre à la France. Le résultat ne sera guère en faveur de l’Espagne et en 1807, Napoléon en profite pour faire rentrer ses troupes en Espagne. La population se rebelle et le 2 mai 1808 débute la guerre d’Indépendance. En 1814, l’armistice est signé. Les conséquences sur le pays sont lourdes. Une nouvelle fois affaiblie et amputée de sa puissance navale, l’Espagne se retrouve en position de faiblesse sur le continent américain. De ce fait, guerres civiles et mouvements indépendantistes éclatent aux Amériques.

Création de la Seconde République et la dictature franquiste

Le 23 septembre 1923, Primo de Rivera réussit son coup d’Etat. La monarchie s’efface derrière la seconde République. Il met en place une dictature molle et en raison d’un contexte économique peu favorable, finit par s’exiler en 1930. Suite à trois années de luttes acharnées entre républicains loyalistes et fascistes, les forces nationalistes sous les ordres du général Francisco Franco prennent le pouvoir. Franco s’autoproclame chef du gouvernement de l’Etat Espagnol en octobre 1936. Il enrôle les soldats en invoquant la "guerre de l’espoir chrétien et espagnol contre le matérialisme marxiste". Il obtient le soutien de l’Allemagne nazie et de l’Italie de Mussolini. S’enchaînent durant 35 ans exécutions sommaires, répressions, exils : la population est contrainte au silence. Affaiblie par la guerre civile, la famine et le rationnement, l’Espagne recouvre une prospérité économique dans les années 60. En 1969, Franco assure sa succession en nommant le prince Juan Carlos, petit-fils d’Alphonse XIII. Le 20 novembre 1975, le Caudillo est emporté par la maladie, l’Espagne tourne la page sur son plus grand dictateur de tous les temps.

Espagne chronologie

  • Paléolithique inférieur : constat des premiers peuples sur le sol ibérique.
  • Fin du deuxième millénaire : époque des Phéniciens et des Grecs et développement du commerce en Andalousie
  • En 202 avant Jésus-Christ : domination romaine
  • Du V au VIIIe siècles après Jésus-Christ : l’Espagne wisigothique
  • 409 : invasions barbares : Wisigoths, Vandales, Alains, Suèves
  • Du VIII au XVe siècles : l’Espagne musulmane
  • 756 : fondation de l’Emirat Indépendant de Cordoue par Abd al-Rahman 1er
  • 785 : construction de la grande mosquée de Cordoue
  • 997 : la Reconquête des Chrétiens en Espagne
  • 1085 : Alphonse VI de Castille s’empare de Tolède
  • 1492 : fin de la Reconquête
  • 1478 : mise en place de l’Inquisition et lutte contre les hérétiques, les Juifs puis les Musulmans
  • 1516-1556 : Règne de Charles Quint et constitution de l’"Empire des Indes"
  • 1561-1598 : Règne de Philippe II et lutte contre le protestantisme
  • 1701-1713 : la guerre de la Succession d’Espagne
  • 1788-1808 : règne de Charles IV et déclaration de la guerre à la France
  • 2 mai 1808 : début de la guerre d’Indépendance
  • 1814 : signature de l’armistice
  • 23/09/1923 : pronunciamiento de Primo de Rivera, constitution de la seconde République
  • 1930 : Primo de Rivera s’exile en janvier
  • 1936-1939 : guerre civile
  • Octobre 1936 : Francisco Franco s’autoproclame chef du gouvernement de l’Etat Espagnol
  • 1955 : l’Espagne rentre dans l’ONU
  • 1969 : désignation du prince Juan Carlos
  • 20/11/1975 : mort du Général Franco

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies, qui nous aident à optimiser votre expérience en ligne. Pour en savoir plus, cliquez ici

.